Zenlatitudes
 
La rubrique
Presse
Vidéos
Reportages TV
Articles
Dr Van Alphen
     - Auto-suggestion
     - Pathologies psycho...
     - Détente respiratoire
     - Psycho-oncologie
     - Douleur & Psychologie
     - Etats de stress
     - Digérer les tensions
     - Coeur & psycho...
     - Dépression
     - Gestion du poids
     - Opération mammaire
     - Psoriasis
     - Asthme & bébés
S. Dumonceau
     - Informatique cognitive
     - Le danger des andro...
     - Les nouveaux enfants
     - Alcool free
     - La revolution audioc...
     - Sur la peur
     - Marketing médical
     - Antidépresseurs
     - Clés pour l'hamonie
     - Le Buddha rieur
     - Le cerveau
Sciences
     - La lumière rouge
     - Etude mélatonine
     - Etude Blue Rythm
     - La lumière bleue
     - Historique AVS
     - Compassion et colère
     - Le mystère Nocebo
     - Inconscient & subco...
     - Dépression & cancer
     - L'application lumino
Campagne du Ministère
     - Campagne 2006
     - Alternative somnifères
Comm. de presse
 
  

 

 


   
Relaxation
Auteur | Séminaires | Chromo | Matériels | MP3-CD | Livres | Promo | Boutique | Psioplanet
Détente
 
Forum |   Média | Cours | Activites | Presse | Events | Bilan | Liens | News | Contact | Home
 

L'audiocament "Psoriasis"
Dr Van Alphen

Le Dr Van Alphen nous parle du psoriasis une affection qui touche 400.000 personnes en Belgique et de la symbolique de cette maladie à connotation émotive.

Le Psoriasis est une maladie très fréquente dans toutes les populations et qui peut apparaître et disparaître à tout âge. Elle touche le plus souvent la peau mais aussi les articulations.

Le psoriasis de la peau est souvent décrit par les experts de ce domaine comme "une cicatrisation qui n’en finit pas"! Dans ce phénomène de "cicatrisation qui n’en finit pas", des mécanismes immunitaires jouent un rôle déterminant. Le psoriasis est un effet reconnu comme une maladie auto-immunitaire car certaines cellules de défense, appelées "lymphocytes T", sont impliquées. Cela peut être compris comme une agression de cellules de la peau par notre propre système immunitaire!

 

De nombreuses recherches sont en cours pour comprendre les relations entre les lymphocytes dans une plaque de psoriasis. Ces recherches tentent de comprendre pourquoi cette affection conduit à une prolifération excessive de cellules de la peau et à l’inflammation présente dans la plaque psoriasique. Mais au-delà des réactions cellulaires et biochimiques dans ces lésions, il apparaît que certains stress psychologiques jouent un rôle déclencheur dans la localisation des plaques et le contrôle des poussées de psoriasis. Ce déclenchement serait initié par des neuromédiateurs, des molécules qu'utilise notre système nerveux pour transmettre des informations à notre corps...

 

Ces relations entre l'état psychologique, l’immunité et la peau expliquent que si l’hérédité prédispose une personne au psoriasis, celui-ci peut aussi ne jamais apparaître ou seulement pour un certain temps et à n’importe quel âge. Cela explique aussi que chacun peut faire son propre psoriasis et que si un événement, un état psychologique ou un mode de vie peut déclencher une poussée, un autre événement, un autre état psychologique ou un autre mode de vie peut réduire ou effacer toutes ou une partie des lésions. L'équilibre émotionnel semble donc jouer un rôle très important dans la régulation de cette maladie...


 

Des études sont menées depuis plusieurs années pour évaluer l’effet d’interventions psychologiques sur le psoriasis et pour essayer de comprendre comment ces thérapies mentales agissent sur les réactions immunitaires, inflammatoires et prolifératives observées dans cette maladie. Ainsi, déjà en janvier 1988, la très célèbre revue médicale de l’Académie Américaine de Dermatologie (Journal of American Academic Dermatology) publiait un article sur les thérapies "relaxatives" dans le traitement du psoriasis et leurs possibles mécanismes physiopathologiques.

 

Cet article, signé par Winchell et Watts du Département de pédiatrie du Baylor College of Medecine de Houston, confirme que la présence de facteurs émotionnels est fortement corrélée avec l’apparition ou des récidives de psoriasis. Si les mécanismes précis ne sont pas encore connus, le stress et ses effets sur le système nerveux autonome et sur le système immunitaire peuvent jouer un rôle significatif.

La relaxation et la suggestion agissent via le centre des émotions directement lié au système nerveux autonome (le pilote automatique de notre corps) et sur le système immunitaire et peuvent ainsi influencer l’évolution d’un trouble cutané comme le psoriasis. Quelques études ont ainsi documenté le succès de traitement de psoriasis avec la suggestion médicale.

Citons l'article de Tausk et Whitmore publié dans Psychotherapy and Psychosomatic en 1999: Une étude pilote sur la suggestion dans le traitement de patients avec un psoriasis.

Ces experts du Département de Dermatologie de l'Ecole de Médecine John Hopkins à Baltimore (USA) sont arrivés à la conclusion que l'usage de l'état suggestif (qui est un état de conscience modifié c'est à dire un certain "lâcher prise"de l'attention volontaire) avait une utilité thérapeutique certaine chez des patients atteints de psoriasis chronique et des plaques stables typiques de cette maladie. De nombreux autres articles scientifiques démontrent l’intérêt d’une approche pluridisciplinaire pour arriver à réduire l’importance des lésions, pour obtenir des rémissions de très longue durée et pour limiter les récidives.

Cette approche pluridisciplinaire associe les traitements des symptômes avec les thérapies chimiques locales, parfois générales et les photothérapies, les règles d’hygiène de vie qui concernent le sommeil, l’alcool, certains aliments, etc., et les moyens psychologiques pour réagir autrement à certaines émotions c'est-à-dire mieux vivre face à des situations potentiellement stressantes.

L’écoute régulière, préventive ou thérapeutique, de certains enregistrements comme les audiocaments participe à cette approche pluridisciplinaire de la maladie psoriasique. Cette écoute agit de plusieurs manières:

A. La relaxation

 

Tout d'abord, l'écoute répétée des audiocaments amène à apprendre à se consacrer régulièrement un moment très personnel pour un meilleur bien-être physique et mental. C’est la partie "relaxante" des séances. Pour information, une des définitions au dictionnaire du terme "relaxation" est: "retour à l'équilibre". Cette partie de l'enregistrement comprend donc des exercices de détente mentale et apprend aussi à pratiquer de plus en plus facilement le "lâcher-prise"dans certaines situations pour se mettre à l’abri d’émotions négatives qui nuisent à la bonne santé physique et mentale. En effet, paradoxalement, le fait de vouloir tout bien contrôler dans certaines situations peut amener finalement la personne à un constat d'impuissance effrayant... Celui-ci entraînant, petit à petit, une certaine angoisse sous-jacente qui induira insidieusement un état de faiblesse émotionnelle et déforcera, par voie de conséquence, le système immunitaire. La personne impliquée dans cette situation réalise avec sidération que même avec toute l'attention possible celle-ci ne peut rien faire... Dans ce cas, être "zen" comme le propose l'expression courante, c'est-à-dire savoir "lâcher prise"avec la problématique, prendre de la distance et se désapproprier (s)ces soucis sont des attitudes mentales qui permettent de revenir à un certain équilibre et à reprendre des forces internes.

Ainsi,en pratiquant le lâcher prise de l'attention et la distanciation on aide simplement et naturellement son corps à mieux se défendre!

B. La suggestion et l'écoute subconsciente

Il est très important d'accorder de la confiance en la nature de notre propre constitution. Depuis l'apparition de l'espèce, la nature a bien évidemment prévu toute une organisation d'autoréparation du corps. Un bon exemple est la cicatrisation étonnante qui s'opère rapidement lorsque l'on se blesse et que la peau a subi des dommages. C'est ce mécanisme là qui est anormalement déclenché dans l'affection du psoriasis. L'observation de cette affection suggère que cela se passe comme si un signal de blessure était présent très clairement alors que rien n'est apparent à la surface cutanée... Des messages contradictoires vraisemblablement en provenance du cerveau émotionnel en relation permanente avec toutes les zones du corps continuerait de stimuler une cicatrisation pourtant inutile au niveau cutané... Pourrait-on imaginer que ce soit l'"être profond", que l'on appelle scientifiquement le subconscient, qui ressente une blessure... La blessure existerait bel et bien mais en réalité serait uniquement mentale... Ainsi le mécanisme de cicatrisation se mettrait en route anormalement lors de crises émotionnellement significatives... Si tel est le cas, l'idéal serait donc de s'adresser à ce subconscient et de l'apaiser.

Préventivement, de manière à pallier à cet éventualité causale, c'est ici qu'intervient le deuxième principe actif de l'audiocament: l'écoute subconsciente. Qu'est-ce à dire? Du fait de plusieurs techniques psycho-acoustiques comme les multi-évocations (plusieurs voix en même temps), des fréquences audio induisant l'état alpha (les ondes de détente et de mise au repos de l'attention) on entend progressivement sans réellement écouter ou décoder par la réflexion. L'écoute devient subconsciente. C'est aussi par l'écoute des suggestions qui sont indirectes (par des métaphores symboliques) que tous ces éléments ensemble vont provoquer un certain apaisement au niveau subconscient. Tout cela conduit à de meilleurs mécanismes de défense psychologique, à un meilleur équilibre du système nerveux autonome dans certaines situations de la vie. Le cerveau subconscient, l'être profond qui sommeille en toute personne et qui cache des événements douloureux et blessants, adroitement enfouis, entend ces messages doux, empathiques et apaisants. L'affection régresse et la crise est gérée.

Ainsi, le titre PSORIASIS contient des messages qui aident progressivement à changer la relation entre une émotion et la manière d’y réagir. En effet, celui qui développe une ou des lésions de psoriasis a une capacité étonnante à transformer une émotion comme le sentiment d’être agressé par un mot, une attitude ou une situation... en une agression de sa peau.

Le mécanisme de réparation serait donc stimulé (sans doute par le cerveau émotif subconscient) de manière exagérée et le système immunitaire réagirait naturellement à cette surproduction inutile en provoquant cet état inflammatoire caractéristique. Il s'ensuivrait ainsi un mécanisme de cercle vicieux où inflammation et cicatrisation "se tiennent la main" et "se renvoient la balle" sans pouvoir s'arrêter. Si la recherche confirme ces hypothèses, les deux mécanismes sont logiques: l'inflammation est normale et réagit de manière appropriée et la cicatrisation l'est aussi et continue tant que la région cutanée en relation symbolique directe avec l'émotion est blessée. Cette capacité "à se faire mal"peut être comparée à la capacité inverse "à se guérir par la pensée"que développe le yogi. De mêmes mécanismes mentaux sont en œuvre mais les suggestions et l'état d'esprit sont différentes... La seule manière de rompre ce cercle vicieux de l'inflammation-cicatrisation pourrait être dan ce cas le blocage de l'origine du mécanisme: la blessure émotive.

 

L'audiocament "PSORIASIS" est conçu pour exploiter notre capacité à agir sur le corps avec des suggestions et un état d'esprit différents qui favorisent la guérison. C'est l'explication des audiocaments: Lâcher prise, distanciation donc renforcement du système immunitaire puis apaisement du subconscient par les messages symboliques précis en rapport avec l'affection. C'est ce qui en fait un principe actif aussi efficace qu'un médicament. Le médicament agira au niveau physiologique et l'audiocament agira au niveau émotionnel. La médecine allopathique et l'audiomédecine sont donc des médecines complémentaires! Les titres "Gestion du Stress" et "Se libérer l’esprit" peuvent être utilisés en alternance avec le titre "PSORIASIS" car ils apportent d’autres suggestions indirectes pour mieux réagir dans des situations potentiellement stressantes. Le titre "Digérer les traumatismes" est aussi indiqué chez ceux qui ont développé un psoriasis après un trauma psychologique ou dont la seule évocation d’une situation passée fait "flamber" les lésions.

 

Dr Patrick Van Alphen

Dr Patrick Van Alphen

 

Médecin psychosomaticien bruxellois, formé à la suggestion éricksonienne dans le département d'anesthésie-réanimation du centre hospitalier du Sart Tilman de Liège (Dr M.E. Faimonville).

  • Il a initié, dans plusieurs départements hospitaliers, la prise en charge psychosomatique de problèmes douloureux, de l'accompagnement à la chimiothérapie, de la menace d'accouchement prématuré, de troubles du comportement alimentaire, etc.
  • Il a collaboré à la rédaction de textes de séances de Méta-Relaxation.
  • Il anime des consultations de médecine et psychologie des troubles du poids et l'Unité Métabolique des Troubles du Poids au sein de la Clinique de l'Obésité du Centre Hospitalier Interrégional Edith Cavell à Bruxelles.

Revenir à la page précédente | Remonter en haut de la page

Copyright ©2014 Zenlatitudes.com | Contactez-nous : info@zenlatitudes.com

 
Newsletter
Recevez gratuitement
1 MP3 15 min.
+
1 Livre
80 pages

En vous inscrivant à la newsletter Zenlatitudes !

Cliquez ici
pour s'inscrire