Zenlatitudes Logo
News
 

 

Newsletter n°6 Zenlatitudes

Mai 2009

Bonjour à tous!
Voici la newsletter «zenlatitudes» de mai, bonne lecture

1. Rubrique Matériels

Nouveauté

Le Lumizen: enfin une nouveauté scientifiquement validée pour remédier au manque de lumière (asthénie, état dépressif, etc)


 

Promo jusqu'au 15 mai 2009: 350 euros
290,- euros TTC + 2 titres offerts !

Le "Lumizen", lunettes de luminothérapie développée en collaboration avec l'Université de Liège, pour lutter contre la dépression et les troubles de l'humeur!

Plus d'infos | Acheter

Offert avec ce produit: JOIE DE VIVRE & LA PERLE BLEUE pour tout achat avant le 15 mai:

+

2. Rubrique Presse - Articles scientifiques

Dr Patrick Van Alphen  

Tous les trimestres, le Dr Patrick Van Alphen nous fait part d'une enquête sur la bibliographie scientifique au sujet de la psychosomatique et du rapport avec les audiocaments.
Ce mois-ci:

La dépression

"Je n'ai pas le moral... Je fais une déprim... Je suis en dépression... j'ai le cafard... J'ai l'humeur triste... Je broie du noir... "
Les manières d'exprimer et de ressentir une dégradation de l'humeur sont très nombreuses comme le sont aussi les causes de ces dégradations... Le mot dépression couvre en réalité un vaste champ de la psychologie mais aussi de la médecine somatique car beaucoup de troubles de l'humeur s'accompagnent de troubles médicaux comme certaines douleurs, des troubles du sommeil ou du poids, de la fatigue, des troubles digestifs, des troubles de la sexualité... Lire tout l'article

3. Rubrique Boutique : les meilleurs ventes des titres en téléchargements

 

1. Lâcher prise
2. Di-gérer les traumatismes
3. Gestion du stress
4. Joie de vivre
5. S'endormir
6. Se libérer l'esprit
7. Changer d'esprit et de silhouette
8. Emotions et appétit
9. Modifiez votre futur et remplacez vos peurs par vos désirs
10. S'endormir au jardin des dieux

La boutique

4. Le mot de Stéphane Dumonceau : le pouvoir de l'intention

Stéphane Dumonceau-Krsmanovic  

La pensée crée

C'est le nouveau paradigme de la mouvance qui nous vient des films comme "The Secret" et "What the Bleep do we know". Toute une série de scientifiques corroborent ce sentiment par des observations et des expériences tentant à prouver que le libre arbitre existe mais plus encore que la pensée crée la réalité. En physique quantique par exemple, l'observateur modifie le résultat de l'expérience! La pensée de l'expérimentateur modifie donc le résultat de l'expérience...

Le faisceau d'électrons par exemple aura sa trajectoire modifiée selon ce que pense l'expérimentateur... Nous vivrions donc dans un monde de pure magie où la pensée modifie et crée la réalité observable... Il nous suffirait donc à partir de maintenant de penser positivement et d'exprimer nos moindres désirs pour assister en direct à leur réalisation... Et si certaines choses ne nous arrivent pas c'est que nous ne les visualisons tout simplement pas faites pour nous (?)

La seule chose, assez grave je trouve, que ces livres et film oublient de préciser c'est que... tout le monde pense! Aussi, si les pensées de chacun participent à modifier la réalité, lorsque 10.000 individus désirent ardemment gagner au loto, celles-ci se neutralisent bien
évidemment pour ne donner suite qu'aux règles des lois des probabilités. Il n'y aura jamais qu'un seul gagnant à la loterie! C'est la raison pour laquelle ces livres, surtout le secret et tous les dérivés mentent aux lecteurs et risquent de jeter aux oubliettes ces pistes
intéressantes sur la responsabilité et la visualisation créatrice qui sont constructives et positives non seulement pour chacun mais pour l'humanité de manière générale.

Mais alors, dans quelle mesure sommes nous capables de modifier notre réalité?

Six points pour augmenter nos probabilités de voir cristalliser nos désirs:

  1. Visualisons des choses qui dépendent en grande partie de nous-même. Si trop de personnes sont impliquées conditionnellement cela s'auto-annulera de par le même principe. N'oublions pas que le pouvoir que nous avons en nous, si pouvoir il y a, les autres l'ont aussi!
  2. Si la réalisation de nos désirs passe par d'autres personnes de notre entourage ou est dépendant d'un groupe de personnes, soyons avant tout contagieux en étant positif et nous "contaminerons" sans nul doute positivement notre entourage ou ce groupe qui participera dès lors à notre intention première. Ainsi telle une sommation de pensées créatrices l'univers modifie la réalité et construit littéralement nos objectifs.
  3. Ne visualisons pas directement des choses matérielles mais plutôt des émotions et des sentiments résultants indirectement d'une situation. Il semble que le canal privilégié soit l'émotionnel pour accéder au pouvoir de l'intention. Par exemple, voyons nous dans une situation espérée, ressentons les émotions associées à cette situation comme si nous y étions. En résumé et très pragmatiquement, ne visualisez pas les zéro sur votre compte en banque comme le préconise le secret, franchement pathétique et typiquement made in USA.
  4. Pensons à désirer des choses qui vont avec le cours des choses (en action ou en réaction) ; n'oublions pas les principes du bon moment, le bon endroit et la bonne pensée...
  5. Restons aligné sur notre désir et nos objectifs; croyons en nous et tapons sur le clou, inlassablement...
  6. Pour terminer, si malgré nos bonnes intentions, certaines personnes proches au travail, en amitiés ou en amour oeuvrent, même en pensées, contre nos aspirations profondes, éliminons de notre entourage, autant que faire se peut, ces personnes négatives ou destructrices, qui entravent notre développement et notre épanouissement. Ne gardons que les personnes positives, les personnes qui nous veulent du bien, nos alliés.

Ces points devraient permettre la création d'un environnement propice à la cristallisation de nos objectifs.

A suivre...

 

N'hésitez pas à nous faire des commentaires, des suggestions, vos demandes de titres à concevoir, etc.

Zennement vôtre,
Stéphane Dumonceau-Krsmanovic

Désinscription - Veuillez répondre à cet email en indiquant comme objet: STOP